[La confiance en soi 1/2] Focus sur le syndrome de l’imposteur

Le 8 Juin 2021

Manque de confiance en soi, dévalorisation… le syndrome de l’imposteur provoque un curieux sentiment qui amène celui ou celle qui le vit à nier ses compétences et refuser ses succès. Mais voyons cela plus en détail !

Nous avons tous tendance à nous « mettre la pression » au travail. Mais certains en souffrent beaucoup plus que d’autres. Avant de parler du syndrome de l’imposteur, intéressons-nous à la confiance en soi, car ça part de là !

Qu’est-ce que la confiance en soi ?

Il s’agit de croire en ses capacités, ses ressources, croire en soi pour mener à bien une mission. La confiance en soi est donc le résultat d’une évaluation que nous faisons nous-même de nos propres ressources pour remplir telle mission, gérer telle situation… Mais attention l’impression que nous avons de nous-même n’est pas forcément la réalité !

Quand le manque de confiance en soi est trop élevé, on parle du syndrome de l’imposteur. Le syndrome de l’imposteur donne à celui qui le vit le sentiment de ne pas mériter la place qu’il occupe, de ne pas être à sa place.

Il s’agit d’un problème courant puisque, selon une étude publiée dans la revue scientifique Journal of Behavioral Science et relayée par Forbes, 70% de la population mondiale douterait au moins une fois dans sa vie de la légitimité de leurs succès.

Le sentiment d’imposture est lié à différents facteurs comme le stress, l’anxiété, et bien évidemment, les surcharges de travail et autre « hypersollicitation », un mal qui touche également les managers, selon le baromètre Paris Workplace 2019 SFL-Ifop.

Ce syndrome conduit à mettre en place des stratégies ou des échappatoires comme le surmenage (travailler beaucoup pour y arriver) ou l’évitement (fuir la situation surtout lorsque l’on a peur de l’échec).

Comment savoir si on souffre du syndrome de l’imposteur ?

Il existe un test appelé l’Echelle de Clance. Ce test d’une vingtaine de questions a été développé par la psychologue Pauline Rose Clanse pour aider les personnes à déterminer si elles ont ou non des sentiments d’illégitimité, et si c’est le cas, à quel point elles en souffrent.

Faites le test 👇🏼 👇🏼 👇🏼

Test du syndrome de l’imposteur (2 pages) – cliquez sur l’image pour l’ouvrir.

Vous souffrez du syndrome de l’imposteur ?

Rendez-vous dans quelques semaines, nous vous donnerons des conseils pour sortir de ce cercle infernal !