[La confiance en soi 2/2] Sortir du syndrome de l’imposteur

Le 22 Juin 2021

Il y a 15 jours nous avons parlé du syndrome de l’imposteur, vous avez fait le test et vous faites parti de ces personnes qui manquent de confiance et se dévalorisent en permanence !

Pas de panique, le syndrome n’est pas une pathologie, le doute sert d’ailleurs à avancer dans certaines circonstances ! Mais si cela dure ou est systématique, c’est probablement un frein à votre réussite. La confiance que nous avons en nos capacités sont puissantes et peuvent etre très limitantes.

La confiance en soi, petit rappel…

Il s’agit de croire en ses capacités, ses ressources, croire en soi pour mener à bien une mission. La confiance en soi est donc le résultat d’une évaluation que nous faisons nous-même de nos propres ressources pour remplir telle mission, gérer telle situation…

Cette notion de « faisons nous-même » est importante car l’impression que nous avons de nous n’est pas forcément la réalité ! Et c’est ici que vous allez pouvoir intervenir pour reprendre confiance en vous.

Voici quelques petits conseils :

  • 1/ Prendre conscience des pensées limitantes qui vous traversent l’esprit tous les jours (ex. Je ne saurai pas faire… Je n’ai pas le niveau… Je n’y arriverai jamais… Je n’ai pas les compétences…). Il est important de s’interroger sur ce qui vous bloque et de prendre conscience du problème.
  • 2/ Dans un second temps, prendre conscience que ce ne sont QUE des pensées, des prévisions, mais pas une réalité, c’est une simple interprétation de votre part ! Vous allez alors limiter l’impact de ces pensées, leur laisser beaucoup moins de place.
  • 3/ Arrêter de vous comparer aux autres et de comparer vos performances (personne n’est parfait, personne ne peut etre bon en permanence, tout le monde doute… !) Il y aura toujours des personnes plus rapides, plus à l’aise, plus fortes… Se comparer peut faire mal.
  • 4/ Identifier vos points forts, vos compétences et pourquoi ne pas lister vos réussites (même les petites) de manière hebdomadaire. C’est une bonne méthode pour vous aider à focaliser sur ce qui marche, et oublier ce qui ne fonctionne pas.
  • 5/ Se visualiser en position de victoire. Imaginer, votre projet est terminé et vous avez réussi à atteindre votre objectif, qu’est-ce que cela vous fait ? Qu’allez-vous faire après ?
  • 6/ Ne plus craindre les erreurs. Tout le monde se trompe, et plus important encore, on apprend de ces erreurs. Le syndrome de l’imposteur pousse à la rigueur, à toujours donner le meilleur de soi et c’est usant à la fin.
  • 7/ S’affranchir du regard des autres. Que les autres vous approuvent ou non, que vous réussissiez ou non, vous avez votre place. Peu importe ce que les gens pensent, vous savez qui vous êtes et quelles sont vos valeurs.
  • 8/ S’accorder des moments de détente, se récompenser ! C’est tellement évident qu’on oublierait presque de le faire, mais pourtant c’est tellement important. Il est indispensable de se reposer, de faire des choses qui nous font du bien (un livre, un massage, une sieste, une randonnée…) bref vous l’aurez compris il y en a pour tous les goûts !

Vous avez ici quelques clés pour essayer de sortir de ce cercle vicieux ! Croyez en vous, parce que nous on y croit 😉

Quelques conseils pour sortir du syndrome de l’imposteur.