Les 9 erreurs à ne pas commettre en tant que nouveau manager

Le 1 Juil 2021

Vouloir tout vérifier. Certains managers n’arrivent pas à déléguer car ils estiment que personne n’est en mesure de faire ce qu’ils font eux-mêmes. Si vous faites cela, vous allez alors empêcher toutes initiatives de la part de vos collaborateurs. On ne peut pas tout contrôler, il faut donc faire confiance à son (ses) équipe(s), et savoir lâcher-prise.

Ne pas prendre de temps individuels avec les membres de l’équipe et être à leur écoute. Il faut faire un suivi régulier et proposer des temps d’échange individuel avec chacun de ses collaborateurs. Les entretiens de feed-back sont le meilleur moyen d’encourager une personne à poursuivre sur sa lancée, augmenter sa performance, ou bien encore corriger certaines actions/comportements.

Prendre pour soi les comportements agressifs, nouveaux, challengeant… Si votre équipe émet une critique, ce n’est pas forcement contre votre personne. Il est important de ne pas se sentir personnellement visé. Et puis la critique est constructive, il faut savoir en faire bon usage pour progresser et faire progresser l’équipe.

Ne pas prendre le temps de s’aligner avec N+1 sur les rôles et les responsabilités de chacun. Comme nous l’avons dit, vos missions ont changé. Lorsque vous devenez manager, tout change. Il est important de savoir que ce que votre N+1 attend de vous, quelles sont vos responsabilités par rapport à l’équipe.

Ne pas donner de vision à l’équipe, ignorer la stratégie, penser que cela n’a pas d’intérêt « sur le terrain ». Pour construire une équipe soudée et efficace, il est nécessaire de leur donner une vision. Quelles sont les valeurs que l’équipe et les collaborateurs doivent développer ? Quels sont les objectifs individuels ou collectifs ? Il est primordial que ces objectifs soient clairs et sans interprétation possible.

Ne pas écouter son équipe. Considérer ses collaborateurs comme de simples exécutants serait une erreur.  En tant que manager, il est essentiel d’être attentif aux avis, idées ou questions des membres de votre équipe. C’est d’ailleurs le point de départ essentiel pour comprendre votre équipe, partager avec votre équipe et fédérer votre équipe. Alors, n’hésitez pas à leur demander régulièrement leur avis.

Manager tout le monde de la même manière : il n’existe pas UNE méthode de manager, mais bien autant de méthodes que de collaborateurs. Ce qui marche pour l’un ne marche peut-être pas pour l’autre. Il est alors important de comprendre le fonctionnement de chaque personnalité pour pouvoir adapter votre style de management à la personne que vous avez en face.

Vouloir être le chef en s’appuyant sur les galons fraîchement acquis. Donner des ordres simplement car vous êtes le chef maintenant serait une erreur. Vos collaborateurs connaissent leur métier, ils ne vous ont pas attendus pour avancer. Il va falloir trouver le bon équilibre entre bienveillance et exigence.

Penser que la reconnaissance en tant que manager viendra de l’expertise technique. Être manager est différent de votre expérience précédente. Vous devez être conscient que votre rôle a changé. En tant que manager, vous allez changer de travail et au lieu d’exécuter une tâche bien spécifique que vous maîtrisez et qui vous rassure, c’est à vous de définir les tâches de vos collaborateurs pour les exécuter, vous devez savoir écouter les autres, être social… bref ce n’est plus les mêmes compétences attendues.