Retour sur la conférence

Le 5 Oct 2015

‘Coaching : efficience individuelle et collective’

Comment renforcer la performance des entreprises ?

Lors de cette conférence, Olivier DEVILLARD répond à cette problématique par une analyse du fonctionnement de l’individu et de l’équipe dans l’entreprise.

En ce qui concerne l’efficience individuelle, le manager a pour rôle de tirer le meilleur de chaque individu, autrement dit son talent, et de l’assembler avec celui des autres pour constituer une équipe. Aussi, il nous explique que la cohésion, la dynamique de groupe, et les interactions entre les membres, permettent à l’équipe d’être efficiente. Ceci dans un climat de confiance réciproque et de culture d’entreprise. C’est avec ce degré « d’intelligence collective » que l’équipe peut être performante.

Dans la réponse à la question posée, ‘comment renforcer la performance des entreprises ?’ Olivier DEVILLARD propose une autre approche : « Libérer les énergies ». Ce concept révèle qu’un individu dépense en moyenne 65 % de son énergie dans l’entreprise. Ce chiffre peut être maitrisé par le dirigeant grâce aux leviers de la motivation des personnes et de l’organisation du travail. Ce dernier incite l’entreprise à se libérer de ses propres énergies qui freinent la productivité. Ainsi, il fait le rapprochement avec le concept d’entreprise libérée, popularisé par Isaac GETZ en 2009.

Olivier DEVILLARD conclut la conférence par la synthèse : prendre en compte l’individu, motiver son équipe et organiser le travail sont les facteurs de réussite impulsés par le manager pour une entreprise productive. Pour atteindre ce niveau de compétences, certains managers ont recours au coaching. Rappelons que la Société Française de Coaching définit le coaching professionnel comme l’accompagnement de personnes ou d’équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs savoir-faire dans le cadre d’objectifs professionnels. Ainsi, le coach amène la personne a trouvé une solution par ses propres ressources grâce à une analyse de la situation. Cette démarche s’inscrit dans la durée, de 6 mois à 1 an en moyenne.

Selon une étude HEC Executive Education auprès de 400 cadres coachés en 2010, en France 97 % des cadres sont satisfaits de leur coaching.