Manager de Managers, comment le coaching individuel peut vous aider à asseoir votre légitimité ?

Managers de Managers, comment le coaching individuel peut vous aider à assoir votre légitimité ?

Par Pauline Goujon, Coach Professionnelle chez IDAE Consulting (Région Auvergne-Rhône-Alpes)

Accéder à un poste de Manager de Managers vient couronner un parcours réussi : c’est le signal que l’entreprise reconnait votre expertise, vos compétences, votre engagement. 

Mais la satisfaction est parfois de courte durée : à peine l’annonce faite, le doute et les craintes pointent déjà le bout de leur nez. Des questions commencent à tourner en boucle : « Et si je n’étais pas à la hauteur ? », « Et si je n’étais pas reconnu(e) par mon équipe ? », « Jamais je n’aurais dû accepter ce poste : ils vont s’apercevoir que je n’ai pas les épaules… ».

Également connu sous la terminologie désormais célèbre de « syndrome de l’imposteur », ce phénomène est d’autant plus étonnant qu’il ne touche jamais les vrais imposteurs, ceux-ci dont les capacités sont discutables et qui ne doutent pas de leur bon droit à être dans ce fauteuil de Manager ou de Directeur ! 

Alors qu’est-ce qui se joue pour vous lors de ce changement d’identité et de place ? 

Et comment faire pour gagner en sérénité et asseoir votre légitimité dans cette période charnière de votre parcours ? 

Comment l’accompagnement individuel par un Coach professionnel peut vous aider à devenir Manager de Managers…

Mon conseil serait sans conteste de faire appel à un Coach professionnel. Certes, je prêche là pour ma paroisse ! En en même temps, un Coaching individuel peut vraiment vous permettre de sécuriser vos premiers pas, de poser tranquillement les premières actions que vous allez devoir mener en tant que Manager de Managers et de gagner en confiance à chaque étape.

À titre d’illustration, voici 5 grandes thématiques que je peux aborder avec les Managers que j’accompagne dans leur prise de poste, quand nous travaillons ensemble sur ce changement identitaire.

  • Se détacher progressivement de l’expertise technique 

C’est souvent là tout le paradoxe de la situation. Votre évolution, vous la devez sans doute à vos compétences techniques. Mais en prenant ce poste, votre périmètre s’élargit et vous allez être amené à «animer» des managers dont vous maîtrisez peu ou pas le domaine de compétences. 

Votre réussite reposera alors en partie sur votre capacité à vous entourer des personnes ayant les bonnes compétences (savoir-faire ET savoir-être) et à leur faire confiance. Un double mouvement de prise de recul par rapport aux contenus opérationnels et de prise de hauteur par rapport aux enjeux de vos équipes est alors nécessaire. De mon point de vue, c’est souvent ce qui donne du fil à retordre aux Managers fraîchement nommés.

  • Asseoir son leadership en portant un projet inspirant

Si votre plus-value ne réside plus dans votre expertise technique, alors où se situe-t-elle ? 

C’est par ses qualités de Leadership que le Manager de Managers crée la différence : il mène une équipe (souvent pluridisciplinaire) vers un projet. D’où l’importance de définir très vite le projet de l’équipe, projet qui lui-même s’inscrit dans la Vision de l’entreprise et répond à ses enjeux. Un exercice déterminant quand on prend son poste pour insuffler l’élan et l’énergie nécessaires et créer l’engagement de ses collaborateurs. C’est là également l’occasion d’imprimer sa pâte, son style auprès de son équipe. L’accompagnement par un Coach peut là aussi se révéler intéressant dans cette étape.

  • Se positionner en tant qu’animateur d’un Collectif

Parmi les prises de conscience qui peuvent déstabiliser les premiers temps, il y en a une que j’entends souvent : « Depuis que j’ai pris mon poste, j’ai l’impression de ne plus vraiment travailler ; je passe la majeure partie de mon temps en réunion ! ». Eh oui… Le Manager de Managers doit animer son équipe, communiquer, influencer son environnement et jouer le rôle de courroie de transmission dans l’entreprise. Cela multiplie considérablement les occasions d’interactions. Il faut à la fois accepter cette nouvelle règle du jeu, tout en veillant à sanctuariser dans son agenda des temps de « rendez-vous avec soi-même » pour gérer ses priorités et mener les réflexions de fond inhérentes à sa nouvelle place dans l’entreprise.

  • Travailler son réseau d’influence

Lorsque j’accompagne des Managers de Managers dans leur prise de poste, souvent nous conduisons un exercice que j’aime beaucoup, qui consiste à identifier toutes les parties prenantes de son “système” et de déterminer les enjeux avec chacun d’entre eux (collaborateurs et N+1, bien sûr, et aussi Fonctions supports, clients internes, clients externes, fournisseurs, etc.). En effet, devenir un influenceur positif et constructif auprès de son réseau interne et externe devient déterminant à ce niveau de poste. En conduisant une démarche d’influence juste et authentique vous pourrez plus facilement répondre aux enjeux et objectifs de vos équipes ET à ceux de vos partenaires. Une logique vertueuse « gagnant-gagnant » s’instaure. Votre légitimité s’en trouvera renforcée, de même que la confiance que l’entreprise dans son ensemble aura en vous.

  • Muscler confiance et estime de soi 

Enfin, un coach pourra vous aider tout au long de cet accompagnement à vous distancier de vos croyances limitantes et à « défusionner » de vos pensées toxiques. Il vous permettra de prendre appui sur vos avancées et de pleinement vous attribuer vos premiers succès. Le coaching, c’est aussi l’occasion de s’autoriser à porter un regard inconditionnellement positif et bienveillant sur soi-même, comme vous le feriez sur un membre de votre équipe que vous appréciez ou sur être qui vous est cher !

Cette situation vous parle ? Vous avez envie d’un temps d’échange pour que nous en discutions ?

Contactez-nous !

0
années d'expériences
0
collaborateurs
0
post-its utilisés en 2021